Archives de catégorie : Zones Inondables

Tout ce qui concerne les zones inondables; cotes de crue, règles municipales, loi environnementale, etc

600 $ par famille (besoins urgents)

Cliquez sur cette bannière pour atteindre le site de la Croix-Rouge

 

La Croix-Rouge donne 600 dollars par famille sinistrée.  Cela pourrait vous aider à très court terme pour les dépenses ponctuelles.  Ceci est une nouvelle mesure récente donc bien que vous ayez eu un montant précédemment, vous pourrez quand même recevoir un montant d’aide supplémentaire.

Vous devrez toutefois vous inscrire sur le site internet de la Croix-Rouge en cliquant simplement sur la bannière ci-haut ou au  1-800-863-6582.

 

Les citoyens, le maire et les autres!

On se répète de plus en plus…
On fait du sur place…

Quelquefois on doit se répéter lorsque l’on échange avec des personnes qui ne veulent pas entendre.   La rencontre du 25 mai avec les représentants de la ville en est un bon exemple.  On répond des généralités, on réfère aux spécialistes, mais le nécessaire appui à une démarche de résolution de problème pour les zones inondables et pour l’atténuation des règles de construction dans des quartier à forte densité de population ne semble pas être pris très au sérieux lorsqu’on nous répète constamment que l’on doit faire des règles générales pour tout le monde et que le problème dépasse la ville et qu’on a déjà dépensé 1 million pour ajuster les cotes de cru qui étaient biaisées.    Il est vrai que le problème implique le ministère de l’environnement mais on a besoin de sentir que le maire est derrière nous ou peut-être même, devant nous, pour nous défendre face aux excès de certains penseurs qui généralisent à outrance des idées qui ont certains fondements.

Et puisqu’il faut se répéter, voilà un article écrit récemment dans notre facebook:  (Je me permet d’ajuster certains éléments.)

Selon les règles actuelles, votre résidence ne doit pas avoir plus de 50% de sa valeur en rénovation car dans ce cas, les règles municipales vous interdisent de reconstruire dans la zone 0-20 ans.  De plus, nous n’avons pas le droit de rehausser le terrain afin de se protéger des inondations.   Cela fait des années que nous tentons de protéger les résidents des zones 0-20 ans afin qu’ils puissent maintenir leurs acquis.  Si on appliquait les normes des maisons construites avant le décrèt de 2013 pour la reconstruction tout le monde serait gagnant!   Aucun changement pour l’environnement car il s’agit d’inondation centenaire et la plaine inondable est asséchée et est de catégorie la plus légère car les inondations sont rares.    La ville pourrait maintenir les taxes en limitant le développement futur mais sans écraser ses citoyens actuels.   Le gouvernement du Qc serait aussi gagnant car si on reconstruit en appliquant des critères de protection comme l’élévation des maison plus haut que les cotes centenaires, qu’on hydrofuge les fondations, qu’on permette de protéger en montant le terrain autour de la maison; on aura plus à dédommager les citoyens des zones inondables dans l’éventualité d’une inondation futur.   Les maisons les mieux protéger sont celles qui respectaient ces critères, jetez un coup d’œil aux vidéos et aux photos pour le constater.  

Encore une fois le radicalisme idéologique qui esquive les données factuelles, la lenteur de réaction et le manque d’écoute de toutes les instances municipales et provinciales vis-à-vis les citoyens coûtent cher à tous!   On nous force à réagir!

Le gros bon sens se perd:

Pourquoi ne pas appliquer les solutions simples qui fonctionnent pour tous?   Est-ce qu’on se perd dans une règlementation qui ne tient pas compte des différences entre les milieux écologiques?   Oui, il faut appliquer des règles qui sont ajustables selon les lieux.   Le mur à mur en écologie n’est pas une option valable. Les systèmes d’équilibre sont variables!

UN Rappel:

Si on décidait plutôt de remblayer les terrains de ce 30 cm, on obtiendrait un volume total d’eau de : 650 m ² par terrain, fois 700 terrains, égale 455 000 m ², fois 30 cm pour un résultat de 136 500 m³ d’eau qui, une fois étalée sur le même bassin, représenterait une élévation de 3.22 cm, soit 1 pouce et 1/4. Temps d’évacuation de 2 minutes 41 secondes.   L’argument à l’effet que cela crée des problèmes ailleurs en aval de la rivière est pour le moins  peu probable dans le contexte d’une rivière beaucoup plus large que celles qui ont inspirées la politique nationale lors du débordement du Saguenay.  Nos calculs le démontrent!    Encore une fois on demeure dans des généralités qui n’en sont pas.  La rigueur devrait être de mise lorsque l’on veut disposer des résidences des citoyens.

Pour plus de détails sur ce calcul, consulter l’article suivant:

Laval-Ouest et son bassin d’épanchement     (Vous devez cliquez sur le titre de l’article pour avoir l’article complet qui est archivé)

L’écologie est-elle devenue science-fiction pour certains?

Je vous présente ici la réponse que j’ai produite à un article paru dans L’Actualité écrit par Valérie Borde le 15 mai 2017.

On doit se tenir debout face à ces attaques gratuites qui tendent à culpabiliser les victimes plutôt qu’à responsabiliser l’ensemble de la communauté face au problème écologique.   N’hésitez surtout pas à commenter,  nous apprenons ensemble à faire face à l’adversité humaine dans ces circonstances pénibles.

Pour lire l’article, cliquez sur le lien suivant en vert:

Science-friction: pour en finir avec les inondations, Santé et Science, 15 mai 2017, par Valérie Borde

 

Et voilà mon commentaire:

___________________________________________________________

Il est bien facile d’écraser les citoyens qui sont en zone inondable. En particulier, ceux qui n’ont pas beaucoup de pouvoir et qui ont une résidence dans une plaine inondable.   Mais bien que nous puissions être en accord de ne pas étendre les nouvelles constructions dans ces zones, nous devons constater que ceux qui se font tasser sont les moins bien nantis.  Ceux qui en ont toujours profité sont les constructeur, les agents immeubles, les municipalités.   Le préjugé à l’effet que ce sont des riches qui s’installent sur le bord de l’eau est pour plusieurs secteurs comme celui de Laval-Ouest ou Fabreville-Ouest tout à fait faux;  les citoyens sont à plusieurs coins de rue du bord de l’eau.

De plus, s’il faut changer le modèle économique des villes qui collectent des taxes municipales afin de mieux gérer ces phénomènes qui dépassent de loin leur territorialité, j’en suis.   Mais on semble complètement oublier que les citoyens ont demandé des permis dans des secteurs et qu’ils ont cru au bien fondé de leur demande lorsqu’ils ont reçu l’autorisation de construire par les autorités municipales.

Alors pourquoi seraient-ils pénalisés plus que les autres citoyens de la cité?  

Ne sommes-nous pas tous responsable collectivement du réchauffement climatique?

Si oui, pourquoi voulez-vous faire payer juste ceux-là?  

Avec les changements climatiques et les crises probables qui s’amorcent il nous faut établir des principes forts et clairs; nous sommes tous collectivement responsable à la mesure du pouvoir que nous détenons sur le développement de notre civilisation.   Pour la majorité des citoyens, il s’agit du pouvoir du vote pour ce qui en reste.

Peut-être qu’une révolution du model économique et politique doit se faire pour mieux tenir compte de l’écologie dans son ensemble mais ce n’est pas en tapant sur le dos des uns ou des autres que l’on va créer les conditions d’un changement collectif souhaité.   Si nous voulons changer collectivement de manière éco-responsable, il nous faut tous partager la responsabilité des pertes!   Les meilleures intentions sont souvent la cause de problèmes plus profonds.

Pour ce qui est du rapport Ouranos, il est établi par un certain consensus que la quantité d’eau qui sera déversée annuellement sur la région sud du Québec sera moindre annuellement et qu’effectivement il est probable qu’il y ait des phénomènes extrêmes comme des pluies abondantes sur plusieurs jours, suivi de périodes de sécheresse. La cause des inondations de cette année ne peut pas servir à établir des généralisations pour la région sud du Québec.  Cela ne constitue en rien une approche rigoureuse du phénomène du réchauffement.  Évidemment, cela peut sensibiliser les personnes lorsqu’une inondation d’envergure se déploie mais il ne faut pas non plus induire les citoyens en erreur par des raccourcis intellectuels sans aucun fondement scientifique.   Pour l’instant, je préfère de beaucoup me fier au rapport Ouranos.

 

Savoir Faire :

À mon avis, une intervention écologique doit tenir compte de tous les équilibres à maintenir dans l’ensemble des systèmes vivants et cela doit inclure nécessairement les êtres humains qui en font parti. Voir la planète comme si elle ne concerne que la responsabilité des autres est une erreur grave, et encore plus grave lorsque cette erreur est faite par ceux qui se croient au-dessus de tout, car eux, ils avaient compris, croyaient-ils!

Pourquoi ne pas demeurer ouvert aux autres et à l’information pour mieux réfléchir aux stratégies d’adaptation les plus optimales pour tous? Dans le contexte des changements climatiques le respect est peut être encore valable comme valeur, à nous tous d’y voir.

Merci.

Photos du 13 mai de 12h à 15h (niveau 22.92mètres)

Zone Inondable!

Le 25 mai; Rencontrez le maire Demers au Centre Accès.

Le 20 mai;  Grande corvée de nettoyage.  Merci à tous les bénévoles du quartier!   Nous sommes fiers de vous.

Le 15 mai;  Le nettoyage se fait doucement mais surement.   L’eau borde la rue Rivièra sans plus.  Le niveau est à 22.80 sur la rivière des Mille-Îles.

Le 11 mai;  La tendance à la baisse des niveaux se poursuit.  Nous aurons de la pluie sur les bassins versants d’environ 30mm ce qui risque de ralentir un peu la baisse des niveaux d’eau dans les 3-4 prochains jours.

Le 9 mai;  Les niveaux sont très légèrement à la baisse.

Le 8 mai;   La situation du niveau d’eau est stable sur la rivière des Mille-Îles.   Nous aurons un répit, les précipitations sont moins intenses que prévues il y a plusieurs jours.  Tout dépend des pluies et de la fonte des neiges sur l’ensemble des bassins versants.  Le froid actuel permet de croire que la fonte sera pour le moins ralentie.  On nous informe qu’une baisse des niveaux commencera dès mercredi.

À 19h15 ce soir 8 mai, nous avions une différence de  41,3  pouces entre le niveau du lac Deux-Montagnes et la rivière des Mille-Îles,  soit 24,65 mètres sur le lac versus 23,60 sur la rivière.

Sachez que la Croix-Rouge vous attend au Centre Accès sur le boul Arthur-Sauvé  au 6500, Arthur-Sauvé, Laval-Ouest  H7R 3X7  Ouvert de 8 h à 23 h.  Le mieux est de vous y rendre directement.  Si c’est impossible pour vous téléphonez au: 1-877-362-2433 et vous parlerez à une vrai personne!  (Ils feront le lien avec le poste local de Laval-Ouest si besoin)

Alors que ce soit pour vous changer les idées et prendre un café au chaud avec d’autres citoyens ou pour des besoins spécifiques, les aidants de la Croix-Rouge vous accueillent avec un grand sourire et une écoute précieuse de vos besoins.  Les petits besoins comme les besoins plus important.  Si vous avez été délogé on pourrait même vous fournir un lieu d’hébergement temporaire si nécessaire.

Un soutien  vous est offert que vous quittiez ou pas votre résidence, quelquefois ce sera simplement pour parler ou tout simplement rencontrer nos voisins devant un café  pour prendre une pause.

D’autre part,

Pour une demande d’aide technique à Ville de Laval, signalez le 311 (ligne très chargée)

Tél pour le Centre Accès:   450 978-6888, poste 7691.
(Veuillez noter que j’ai corrigé partiellement  et précisé les informations concernant le barrage de Carillon dans la partie Fausses Rumeurs.  Il y a des précisions concernant  le fait que le barrage Carillon est un barrage au fil de l’eau ce qui limite grandement sa capacité de rétention.  Je vous invite à revoir cette partie éditée le 5 mai ici-bas.)

____________________________________________________

Le 7 mai;  l’état d’urgence est déclaré à Laval.

Communiqué de Ville Laval État d’Urgence

Recommandation de la Ville Laval:

Recommandation Ville de Laval

Plusieurs personnes nous rejoignent pour nous dire qu’il n’y a pas de réponse au 311; les lignes sont surchargées.  Si vous avez besoin d’assistance rapide, n’hésitez pas à contacter le 911.

 

Toute personne voulant se porter au secours des citoyens de Laval-Ouest et Fabreville-Ouest dans le besoin peut se manifester au BML 4.

 

Si vous avez des enfants qui se déplacent en transport scolaire, sachez qu’en raison des inondations les trajets sont modifiés.  Pour plus d’information consulter le lien suivant:
AVIS DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE LAVAL

 

________________________________________________

Le 6 mai;  la différence de niveau d’eau entre le lac des Deux-Montagnes  (amont du barrage) et la rivière des Mille-Îles a été réduit à 46 pouces (1,16 m) au lieu des 50 pouces des derniers jours.

Sur la rivière, le niveau tournait autour de 23,05 hier toute la journée en corrélation avec un niveau de  24,27   sur le lac des Deux-Montagnes, soit une différence de 48,03 pouces.

Sur le lac des Deux-Montagnes, il y a eu une augmentation de 9 pouces d’eau dans le dernier 24h de 18h15 le 5 mai à 18h15 le 6 mai.

Pour la même période sur la rivière des Mille-Îles, le niveau d’eau à augmenter de 10 1/4 pouces.

Plus l’eau monte au delà des seuils actuels et plus la différence s’amenuise entre le lac des Deux-Montagnes et la rivière des Mille-Îles car les portes du barrage sont à leur maximum de rétention d’eau et les niveaux d’eau en surplus se déverseront directement par dessus les portes du barrage du Grand-Moulin.   Cela a pour effet d’augmenter le niveau de la rivière des Mille-Îles.

Donc on doit continuer à sécuriser nos bâtiments car le niveau d’eau pourrait monter jusqu’à 2 pieds (60 cm) dans les prochains jours. (vaut mieux jouer la prudence)

N’hésitez pas à demander de l’aide aux représentants de la ville, certains bénévoles pourront vous soutenir dans cette épreuve mais les communications sont assez difficiles en ce moment.

________________________________________

Le 5 mai 2017, le niveaux d’eau va encore augmenter au cours des prochains jours.   Puisque les pluies vont nourrir tout les bassins versants de l’Outaouais nous verrons une augmentation du niveau d’eau pour plusieurs jours encore car la pluie qui tombe dans les régions les plus éloignées des bassins prend jusqu’à 7 jours pour se rendre sur le lac des Deux-Montagnes et sur la rivière des Mille-Îles.

Plusieurs cours d’eau sont déjà à leur maximum,  ce qui signifie qu’il n’y a plus de marge de manœuvre pour contenir l’eau en amont de Carillon.  On doit s’attendre à un maximum de crue dimanche, lundi et mardi.   Dans ces conditions incertaines vaut mieux être prêt à tout.  On attend de 40 à 50 cm de pluie sur l’Outaouais.

Comme l’indique l’article de l’édition Grand Montréal de Radio-Canada:

»Les grands réservoirs en Outaouais, qui servent à réguler les crues et à contrôler le débit des rivières Gatineau et des Outaouais, sont remplis à pleine capacité.  Il n’y a presque plus de marge de manœuvre. »

Pour plus de détails et pour connaître les comportements à adopter en cas d’alerte d’inondation majeure, vous pouvez consulter le site suivant:

Article de Radio-canada

Pour les mesures de prévention en cas d’inondation le site de Urgence Québec du gouvernement:

Quoi faire en cas d’inondation?

Fausses Rumeurs:

Et ne vous laissez pas énerver par les fausses rumeurs, demander aux autorités compétentes si nécessaire.  Aujourd’hui même certains citoyens laissaient entendre que Carillon ne pouvait pas supporter la crue d’eau et qu’on devait ouvrir toutes les portes pour enlever la pression sur le barrage.   Et bien en vérifiant, il s’avère que l’information n’était pas juste.

On doit toujours laisser passer un débit d’eau pour ne pas surcharger les bassins en amont mais c’est tout simplement normal.

On gère la situation de la manière la plus optimal  possible pour ne pas se retrouver dans une situation ou il n’y aurait plus de marge de manœuvre pour l’eau à venir dans les prochains jours.   Autrement dit, vaut mieux laisser une quantité d’eau passé malgré des inondations mineures afin de maintenir la capacité de rétention pour les prochaines précipitations qui pourraient être de 40 à 60 cm en amont des barrages.  Pour la région de l’Outaouais, ces réservoirs sont le Baskatong, le Cabonga, le Dozois, le Decelles ainsi que le réservoir du Poisson blanc.  Vous pouvez visiter le site d’ici radio-canada suivant pour mieux comprendre la gestion faite pour ces barrages et des conséquences directe sur le barrage Carillon.

Avec toute cette pluie, les réservoirs sont pleins

Certains imaginaient déjà le barrage en train de céder!  En fait, il s’agit d’un barrage au fil de l’eau, qui par définition, signifie que son réservoir est d’une durée de remplissage inférieur à quelques heures seulement et que le débit d’eau est utilisé tel qu’il se présente pour produire l’électricité.   Alors étant donné cette limite, la rétention d’eau est aussi limitée.

Malgré la rumeur, on respire, on se calme et on revient à la réalité; ce barrage selon toutes les informations disponibles est solide malgré qu’il ne soit pas conçu pour retenir des quantités d’eau comme on le souhaiterait.

________________________

Le 4 mai 2017,  le seuil du 23 mètres est dépassé sur la rivière des Mille-Îles.  À 11h15, le barrage du Grand-Moulin retient 48,8 pouces d’élévation d’eau, s’il retenait 50 pouces nous serions sous le seuil du 23 mètres.

À 12h15, nous avions une différence de 49,6 pouces entre les deux bornes.

______________________

Le 3 mai 2017, à 16h15 il y avait une différence de 50 pouces entre le lac des Deux-Montagnes et la rivière des Mille-Îles.  Le niveau du lac était de 24.21 mètres et la rivière 22.94 mètres.  L’opérateur du barrage indiquait que l’eau passait par dessus les portes et qu’il n’y avait pas de possibilité de monter les portes plus haut.

Aussi la rivière des Mille-Îles en aval du barrage n’a pas dépassé pour l’instant les 23 mètres, ce qui est encourageant!   Ce seuil est un indicateur précieux pour nos quartiers de l’ouest de Laval.

Par ailleurs, bonne nouvelle le débit d’eau au barrage de Carillon a été moins élevé que prévu.  On parle d’un débit autour de 7500 mètres cube par seconde.  La journée n’est pas terminée mais cela est aussi une bonne nouvelle.

 

______________________________________________

Le 2 mai 2017, les niveaux d’eau sont près de la courbe du niveau historique maximum enregistré.  Selon les informations actuelles, cela sera donc une inondation semblable à ce qu’on a connue dans les années 1976 ou 1998.

Nous apprenons que suite à la forte pluie et à la gestion des barrages des bassins versants  de l’Outaouais, le débit d’eau prévu au barrage de Carillon  sera  tout près mercredi que celui prévalant dans les années records d’inondations majeures.  On prévoit pour demain un débit dépassant les 7900 mètres cubes d’eau par seconde au barrage Carillon.   Aujourd’hui nous sommes à 6900 mètres cubes par secondes.  En comparaison, les inondations records (1976) indiquaient selon nos informations des débits de 8190 mètres cubes par seconde.

En plus du barrage de Carillon, il faut aussi tenir compte des cours d’eau associés à la Rivière-du- Nord.

 

En conséquence, la sécurité publique du Québec nous insère dans les zones sinistrées pouvant recevoir de l’aide provinciale.

Pour nos citoyens des zones inondables, sachez que la ville de Laval met à votre disposition des sacs de sable pour protéger vos résidences.  Vous pouvez appeler le 311 et les employés de la ville iront vous porter une palette de 30 sacs de sable au besoin.

Pour toute demande, faites le 311.

Si vous souhaitez avoir de l’information du Centre d’expertise hydrique du Québec responsable de la gestion des barrages, voici l’information rendu accessible concernant les niveaux d’eau à l’entrée de la Rivière des Mille-Îles, cliquez sur les liens en titre (vert):

    Le niveau d’eau en mètre en aval du barrage du Grand-Moulin (donc sur la rivière des Mille-Îles)

Veuillez noter que nous ne devons pas nous inquiéter plus que nécessaire dans le secteur Laval-Ouest  lorsque le niveau ne dépasse pas les 23 mètres à cette borne.  Pour comparaison, les inondations de 1993 donnait une cote de 24,85 mètres sur le lac des Deux-Montagnes.  En 1976 année record la cote était de 24,63 mètres (en absence du barrage). 

 Le niveau d’eau en mètre en amont du barrage du Grand-Moulin soit sur le lac des Deux-Montagnes

Le 22 avril à 8h15 le barrage retenait une différence de 1.16 mètre (soit 39,4 pouces) entre le lac des Deux-Montagnes et la rivière des Mille-Îles.   Cette rétention d’eau fait toute la différence pour notre secteur.    Notez que les niveaux sont exprimés en mètres selon la référence géodésique au-dessus du niveau moyen de la mer.  La référence est donc différente pour chaque région puisque l’élévation n’est pas la même.  Par ailleurs, on peut comparer notre secteur d’une année à l’autre.

Le niveau d’eau en mètre à Pointe-Calumet sur le lac des Deux-Montagnes

Le niveau d’eau en mètre à Sainte-Anne-de-Bellevue du lac des Deux-Montagnes vers le lac St-Louis (Fleuve St-Laurent)

 

Pour en savoir un peu plus sur le barrage de Carillon et ses effets il est intéressant de visiter le site suivant:

Régularisation de la rivière des Outaouais

Pour les débits sur la rivière des Outaouais au barrage de Carillon voir le deuxième site dans le lien suivant:

Tableau journalier des débits/niveau de la rivière Outaouais au fleuve St-Laurent

Voyez aussi le communiqué de la Commission Mixte internationale responsable de la gestion des débits du lac Ontario.  Dans l’onglet multimédia, le module d’apprentissage  7 explique la gestion intégrée des barrages vers le fleuve St-Laurent.

Conseil international du lac Ontario et du fleuve St-Laurent

 

Lorsque tout sera fini, si vous êtes de ceux qui avez besoin d’une aide financière suite aux inondations voici le lien:         Aide financière de la sécurité publique pour les sinistrés

Les avocats du Qc vous offrent une aide conseil gratuite pour vous appuyer dans vos différentes démarches juridiques dans le contexte des inondations.   On vous offre une trousse d’information sur le site suivant:
Le barreau du Qc
Vous pouvez aussi rejoindre le barreau par téléphone au 1-844-954-3411.

 

 

Bon courage à tous!

 

Les Bassins Versants de L’Outaouais

Plusieurs se questionnent sur ce que sont les bassins versants, alors puisqu’une image vaut mille mots je vous laisse apprécier les cartes du bassin versant de l’Outaouais.  Rien ne vous empêche d’explorer plus à fond la notion en explorant les liens insérés en vert.  On doit comprendre que l’eau parcours et dévale les pentes selon les pluies mais aussi avec la fonte des neiges plus tardive dans les régions au nord du Québec.  Si elle vient de si loin, c’est qu’elle est d’abord en montagne et à des niveaux d’élévation plus élevé que la rivière des Outaouais et nos régions.
L’eau finira tôt ou tard dans le fleuve St-Laurent et dans l’océan pour s’évaporer jusqu’au cycle suivant de formation de nuage et de pluie.

 

Tout ce qui est en jaune sur la carte ci-haut fait parti des bassins versants de l’Outaouais.  Une partie vient aussi de l’Ontario.

Le site Wikipédia est très utile pour comprendre le phénomène des bassins:  (cliquez sur le lien en vert)

Rivière des Outaouais et ses affluents détaillés

 

Région hydrographique de l’Outaouais et de Montréal (04)

La carte suivante est la carte produite par le ministère du Développement durable, Environnement et Lutte contre les changements climatiques;

Pour plus de détails sur les bassins versants:

(Cliquez sur le lien suivant)

Région hydrographique de l’Outaouais et de Montréal (04)

Inondation 2017 en image

Le 7 mai 2017

(niveau moyen de midi à 18h15=23.54 mètres)

(8,8 pouces de plus que le 6 mai)
Voir plus loin les photos du 6 mai…

Rencontre d’information sur l’état de la situation et des services pour les sinistrés

Rencontre d’information

jeudi le 11 mai, à 19h30

Attention, la ville a changé le lieu de la

rencontre, voici la nouvelle adresse:

Château Royal​ (Chomedey)
3500, boulevard du Souvenir​
Laval (Québec)  H7V 1X2

Cliquez ici pour obtenir La Carte pour vous rendre

 

  • On y traitera des points suivant:
  • d’une réhabilitation des lieux dans un contexte sécuritaire
  • les mesures préventives à entreprendre
  • le programme d’aide financière mis en place par le gouvernement du Qc
    • Des conditions d’aide
    • De l’aide que vous pouvez obtenir
    • etc.
Pour toute question, communiquez avec le 311 ou consultez le site internet  Ville Laval
Lorsque tout sera fini, si vous êtes de ceux qui avez besoin d’une aide financière suite aux inondations voici le lien:         Aide financière de la sécurité publique pour les sinistrés

_________________________________________________________________

Après les inondations:

  • Faites inspecter l’installation électrique et les appareils de chauffage par des spécialistes avant de rebrancher le courant.
  • Prendre des photos de l’ensemble des endroits touchés par les inondation (Ce sera un aide mémoire très utile et une preuve éventuellement)
  • Au moment de réintégrer votre résidence, ne consommez pas l’eau du robinet avant d’avoir obtenu l’autorisation de la ville.  Amenez-vous des bouteilles d’eau dès le retour (Lorsque la ville confirme que l’eau est potable, toujours laisser couler l’eau pour rincer les tuyaux)
  • Désinfectez les objets rigoureusement et jetez les aliments et les médicaments ayant touchés les eaux d’inondation
  • Dressez un inventaire des dommages (prendre des photos, recueillir des preuves pour les aides financières qui suivront)
  • Nettoyez les restes d’eau et de boue (portez un masque pour éviter les contaminations dû au refoulement d’égout; vous pouvez faire affaire avec une compagnie spécialisée au besoin)
  • Portez attention à la présence de moisissures.
    • Vous devrez ouvrir tous les bas de mur en coupant à 18 pouces plus haut que la montée des eaux pour tous les murs qui ont été en contact direct avec l’eau ainsi que les planchers.   S’il y a eu contact de l’eau directement avec les murs extérieurs de votre résidence, assurez-vous d’ouvrir les murs qui auront absorbés un niveau d’humidité intense puisque vous ne souhaitez pas vous retrouver dans un environnement plein de champignon dans les prochaines semaines ou mois.  Après avoir déshabillé tous les murs et planchers concernés, installez un déshumidificateur pendant plusieurs jours jusqu’à tout soit très sèche.   La déshumidification doit se faire rapidement pour ne pas permettre aux champignons de se développer.
    • Au besoin, faites appel à une entreprise spécialisée
  • Retrouvez votre contrat d’assurance et vérifiez si vous êtes couvert pour ce type de dommage. (La plupart des résidents ne sont pas couverts.)
  • Consultez la trousse du barreau et si nécessaire les avocats qui vous offrent leur support conseil gratuitement.
  • Déclarez vos dommages à votre compagnie d’assurance et à la Ville
  • Vérifiez les aides financières disponibles.  Bien vérifier les dates limites de demandes d’aide et remplir les formulaires.  Faites-vous aider si nécessaire.

________________________________________________________________

Les avocats du Qc vous offrent une aide conseil gratuite pour vous appuyer dans vos différentes démarches juridiques dans le contexte des inondations.

On vous offre une trousse d’information sur le site suivant:
Le barreau du Qc
Cliquez sur le lien suivant pour obtenir le document complet  dont ci-bas vous constaterez de la pertinence:  2017-inondations-outil juridique

TABLE DES MATIÈRES

  1. CADRE JURIDIQUE DES INTERVENTIONS EN CAS DE SINISTRE
  2. a) Loi sur la sécurité civile
  3. b) Recours judiciaires et prescription
  4. ABSENCE OU DÉCÈS D’UNE PERSONNE
  5. COUVERTURE D’ASSURANCE
  6. a) Interprétation de la police d’assurance
  7. b) Obligation de déclaration de sinistre
  8. c) Délais de prescription et précautions .
  9. d) Couverture des travaux
  10. e) Recommandations
  11. ENGAGER UN ENTREPRENEUR EN CONSTRUCTION
  12. a) Les obligations des entrepreneurs en construction
  13. b) Le cautionnement est une obligation pour tout entrepreneur
  14. c) L’estimation des coûts
  15. PERTE ET DOMMAGES À CERTAINS DE VOS BIENS MEUBLESLOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR 
  16. LE BAIL ET L’ÉTAT DU LOGEMENT
  17. RELATION EMPLOYEUR/EMPLOYÉ
  18. COMPENSATIONS ET PROGRAMMES GOUVERNEMENTAUX

Pour une question complémentaire, vous pouvez aussi rejoindre sans frais le barreau par téléphone au 1-844-954-3411.

 

Inondation en images (6 mai)

Le 6 mai 2017

(niveau moyen de 12h à 18h = 23,23 mètres)