Fiers de nos berges

Projet de réaménagement des parcs le long des 3 kms de berge de la rivière des Mille-Îles à Laval-Ouest.

Le quartier Laval-Ouest a des trésors que l’on veut partager.   L’un d’entre eux est sa très grande berge de 3 km sur la rivière des Mille-Îles.    À la suite de demandes de nos élus municipaux qui nous demandaient notre vision du développement à venir dans le quartier Laval-ouest,  nous avons élaboré ce projet dans le but d’améliorer la qualité de vie du secteur.

Les photos suivantes nous montrent la grande plage.  C’est ainsi qu’elle était nommée par les résidents de l’époque.   Cette plage est toujours appréciée par les citoyens du quartier et de la région ouest de Laval.2015 08 15_0016 - Copie

grande-plage

Aussi le sentier pédestre pourra relier plusieurs points d’observation et d’histoire:

  • La plage Saratoga qui fût, à une époque, très populaire avec sa salle de danse
  • le marais derrière l’ancienne usine d’épuration qui demeure un écosystème vivant et très intéressant pour l’éducation de chacun à la diversité de sa faune et de sa flore

photo-berge

  • la berge du Grand-Brochet,  passant aussi par les anciennes culées de la structure du pont de bois qui reliait St-Eustache aux plages Laval

ete-2013-183

 

  • et si on continue vers l’est on  trouve la pointe (anciennement pointe du phare) près du pont qui pourrait devenir un parc attractif tant pour les piétons que pour les cyclistes.  Dans ce parc récréotouristique on pourrait  louer un kayak et faire une petite promenade sur l’eau.

canots rabaska

noel-2015-067 noel-2015-082

 

 

panneau-informatif

  • Plusieurs points d’observation pourraient être aménagés afin de mettre en valeur la vue sur les différents points tel que l’église de St-Eustache qui a abrité les patriotes lors de la bataille de St-Eustache.  Certains d’entre-eux avaient réussi à s’échapper vers l’Ile Jésus.
  •  On pourra aussi mettre en valeur l’histoire des amérindiens qui occupaient une portion de l’Ile Jésus pour y faire la pêche dans les rapides tout près du Grand-Moulin en insérant dans le parc thématique un long-house et quelques artéfacts pour notre mémoire collective.

lg-2014-02-053

 

  • Quelques tables de pique-nique, des sentiers balisés permettant de protéger les arrangements floraux indigènes et les grands arbres, le tout s’harmonisant avec l’architecture paysagères sur les 3 klms de berge.
  • Poursuivant ce chemin encore trop peu connu de la rive vers l’est on pourrait placer quelques points d’observations du marécage suivant cette pointe.

noel-2015-079

  • Sur la petite plage nommée plage des Juifs à une autre époque, les promeneurs se retrouveraient sur la 55e avenue montant vers le boulevard Ste-Rose en y faisant possiblement un arrêt à La Marquise, commerce de crème glacée, figure de notre petite histoire locale récente.
  • Ils rejoindraient par la suite la piste sur le boulevard Ste-Rose afin de poursuivre vers l’est, s’ils le désirent, leur périple.   Il  manque moins de un kilomètre de piste protégée sur le boulevard Ste-Rose afin de réussir à faire le lien complet jusqu’à Ste-Rose et l’histoire des patriotes qui s’y poursuit.

En gros le projet est de réutiliser et de redéfinir un plan d’urbanisme des années 30 en mettant en valeur ces espaces de villégiature et récréatifs.   Une des caractéristiques de Laval-Ouest est l’évolution de ses résidences qui sont passées de chalet à résidences permanentes;  cela nous fait constater la variété des bâtiments et leur originalité.  Nous sommes loin des développements urbains ou chaque maison est une copie plus ou moins exacte de la maison du voisin dans ces quartiers où les promoteurs souhaitent faire des économies d’échelle.

Le réaménageant des parcs actuels, d’un magnifique boisé encore inconnu sur les rives et  la création de sentiers pédestres unique sont au cœur de ce projet.   De plus, la redéfinition des parcours des pistes cyclables pourra stimuler nos citoyens à bouger dans un environnement stimulant et à intégrer les modes de transport actif au fur et à mesure de son développement stratégique.  Relions les pistes cyclables selon les différents axes ouest-est, nord-sud, allant même jusqu’au train par un aménagement sécuritaire et nous serons à un pas de la ville moderne ou le transport en commun et individuel s’intègrent au transport actif!

L’aménagement urbain très original de l’époque utilisait à plein le potentiel récréatif des berges de la rivière des Mille-Îles.   Ce lieu qui longe la rive de ce plan d’eau sur près de 3 kilomètres est un espace  exceptionnel et unique à Laval et dans la région de Montréal par le fait qu’on y a conservé l’accès public sur presque toute la longueur des berges.

La conception originale du quartier et la beauté naturelle de son environnement  ne demandent qu’à y être mis en valeur par un développement récréatif et éducatif d’une plus grande envergure.  Élargir les espaces communs et publics en favorisant la rencontre des diverses familles culturelles qui se cotoient de plus en plus.  Relancer ce qui fait l’histoire de Laval-Ouest, de ses habitants qui sont des amoureux de la nature et de la vie paisible ou l’être humain bénéficie et devient protecteur de ce qui est le plus précieux, son environnement naturel diversifié.   Reconnaître aussi la valeur de ce pôle ouest de l’Ile Jésus comme un quartier authentique qui mérite largement notre attention.   En reconnaissant les différents quartiers pour ce qu’ils ont de particulier à Laval,  en reconnaissant les gens avec leur caractéristiques propres et uniques,  non seulement nous serons fiers d’être lavallois, non seulement nous serons fiers de connaître notre valeur mais cela nous donnera les bases identitaires nécessaires à une confiance laissant la place à l’accueil de l’Autre dans toute son originalité et sa richesse.   Ainsi nous deviendrons riches parce que nous serons inclusifs, tout en maintenant un équilibre bien enraciné!

Projet de parc urbain à Laval-Ouest

Une initiative du Comité des Citoyens de Laval-Ouest.

S’il est vrai que:

La Ville reconnaît aussi que l’intégration et l’apport des citoyens et des partenaires à la démarche ÉvoluCité constituent l’une des pierres angulaires de cette approche.   Ainsi, tout en affirmant son leadership dans la mise en œuvre d’ÉvoluCité, Laval s’engage à demeurer à l’écoute des besoins et des attentes exprimés par la communauté.”                     (Extrait du plan ÉvoluCité de la Ville de Laval.)

3 avis sur « Fiers de nos berges »

  1. Bonjour,

    Lors des Festivités de l’Ouest 2015, le maire annonça en primeur, lors de son discours, que la plage serait ouverte à la baignade en 2016, voire maximum 2017.

    Depuis, silence radio. Je n’ai vu aucun article à ce sujet… J’imagine que votre organisme doit être au courant et pourrait me renseigner sur l’avancement de ce projet.

    Aussi, je serais intéressée à m’impliquer auprès du Comité des Citoyens de Laval-Ouest. J’adore mon quartier et j’aimerais participer à l’amélioration de ce dernier.

    En vous remerciant à l’avance,

    Nathalie Camiré

    1. Ils nous fera plaisir de vous voir parmi nous. Envoyez vos coordonnées par courriel au christog@cclo.ca et nous vous contacterons. ET pour ce qui est de la plage, vous avez raison, il semble que les promesses ne soient pas toujours tenues ou reportées d’année en année. Nous savons qu’il faut s’occuper d’un tuyau d’égout pluvial qui se jette juste à côté de la plage. Une histoire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *