Un nouveau règlement au sujet des animaux.

Un nouveau règlement au sujet des animaux!

(Adoption prévue à l’assemblée municipale publique du Mardi 14 mars 2017 à 19 h.)

Suite à de nombreuses réactions de nos citoyens, nous aimerions récolter vos commentaires sur la nouvelle réglementation de la ville de Laval qui entrera en vigueur dès le 1 avril 2017.

Si vous prenez le temps de lire la loi comme telle, vous comprendrez exactement à quoi la nouvelle loi vous obligera, ainsi que l’augmentation des frais associées aux nouvelles mesures.

Nous attirons votre attention en particulier sur l’absence de limite quant aux autres intervenants;   la ville garde le pouvoir absolue sur l’évaluation d’un animal (s’il y a désaccord à l’aide d’une contre-expertise sur la dangerosité d’un animal c’est l’opinion des experts de la ville qui est maintenue),  les vétérinaires qui pourraient devenir trop gourmands vu  l’obligation des citoyens.   On voit clairement les intérêts de certains dominés.

Voici un résumé des commentaires reçus jusqu’à maintenant:

  • La loi actuelle rend le micropuçage obligatoire; verra-t-on une augmentation des frais associés dans les prochaines années?
  • Pourquoi maintenir la médaille si l’animal est micropuçé?
  • Aucun frein n’est inclus en cas d’abus des vétérinaires dans cette version de la loi;
  • Les cliniques offertes dans laquelle le micropuçage se fait à 25 dollars avec pré-inscription obligatoire seront-elles suffisantes?
  • Pourquoi la ville ne s’engage pas à répéter dans le cadre de cette loi les cliniques dans les années subséquentes?
  • Le maximum de 4 animaux par foyer semble être un problème pour certaines personnes pour qui le lien avec leur animaux est garant d’un équilibre affectif.   Exemple;  deux chats, deux chiens, une tortue.  Quel animal sera sacrifié???   Ceux qui ont 6-7 poules ou lapins?
  • On veut empêcher les citoyens d’avoir quelques poules ou lapins; ne devrait-on pas plutôt axer la politique sur les odeurs qui pourraient nuire au voisinage et l’entretien sans plus?
  • On veut empêcher les citoyens d’attacher un chien à l’entrée d’un commerce;  pourquoi ne pas donner le pouvoir au marchant tout simplement selon sa situation particulière.   (Certains citoyens qui ont à cœur de répondre au besoin d’exercice de leur animal se verront restreint inutilement; c’est finalement l’animal qui sera pénalisé.)
  • La longueur de la laisse est très restrictive et limite l’animal inutilement dans l’exploration de son environnement.  Doit-on plutôt sensibiliser les propriétaires aux comportements souhaitables lorsqu’ils croisent des citoyens ou d’autres promeneurs d’animaux.
  • Comment les amendes seront régulées?  Les critères devraient être spécifiés dans le cadre de la loi.
  • Lorsqu’un animal est en hébergement pour évaluation de la dangerosité, on devrait mettre un frais maximal d’hébergement pour éviter les abus des vétérinaires.

Voici donc le lien pour lire le projet de loi et commenter:  Toutes les opinions seront diffusées dans la mesure du respect des règles d’échanges de notre site.

Projet de loi sur la gestion animal à Laval

Après avoir lu la loi sur la gestion animal nous pouvons recevoir vos suggestions de modification.    Le Comité des Citoyens de Laval-Ouest comprend la nécessité d’une loi animal.

Le Comité des Citoyens de Laval-Ouest  n’endosse pas la pétition qui suit telle que formulée  mais on se fait un devoir de  partager l’information pour que vous soyez libre de la signer.

Certains préféreront signer la pétition élaborée par le Comité des Citoyens  Laval-Les-Îles afin de faire valoir leur opposition à la loi telle que formulée.    Libre à vous!

Pétition Comité des Citoyens Laval-Les-Îles

Une autre manière de vous manifester, serait de vous présenter à l’assemblée municipale du 14 mars et d’amener vos questions à la mairie pendant la période de questions publiques.   Nous vous suggérons fortement de préparer par écrit vos questions.   Les questions doivent être déposées avant la séance afin de pouvoir intervenir au micro par la suite.  Une bonne préparation est toujours de mises dans ces interventions publiques.

 

4 pensées sur “Un nouveau règlement au sujet des animaux.”

  1. Steriliser des chats ou chiens de plus de 10ans. Pas de bon sens! Avec en plus pour 1 jan 2018, combien d’animeaux a stériliser pour 2018 ? Personnellement medaille obligatoire pour chat et chien au meme prix, oui il serait temps qu’il y ai un contrôle sur la population de chat.

  2. Encore une autre façon de nous taxer. Une licence pour un chat d’intérieur, c’est ridicule. Et la vaccination obligatoire, combien de chats d’intérieurs ce sont sauvés, ont attrapés la rage et ont mordu quelqu’un? À Montréal, on demande seulement qu’ils soient stérélisés, la licence est 10 dollars et il y a un rabais de 5 dollars s’ils sont micropucés. À mon avis, ça fait plus de sens.

    1. Votre commentaire est très intéressant. Au CCLO nous avons su que les frais seraient utilisés pour payer un centre animalier à Laval. J’ai l’impression qu’on prévoit se payer un méga-centre. Et cela au bénéfice de qui?

      Les personnes âgées qui sont connues pour ne pas être très riches devront-ils se débarrasser de leur animal par manque de moyen financier? Près de 300 dollars par animal lorsque l’on compte tout; micro-puce, médaille, intervention.

      Pas évident tout cela!

      1. Dans le courrier Laval du 8 mars 2017, on nous signale quelques petits changements cosmétiques dans le projet de loi animalier; progression des coûts de permis pour les chats sur 2 ans, permis pour chat gratuit pour les 65 ans et +, vaccination contre la rage ne serait plus obligatoire, et on reporte au 1 janvier 2019 le micropuçage obligatoire. On a donc reporté les obligations d’un an mais il n’y a pas de changement majeur!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.