Archives de catégorie : Accueil

Un quartier qui mérite qu’on s’y arrête!

Forum inondations 2017 (Les 6-7 octobre)

Forum inondations 2017

(Les 6-7 octobre)

 

 »Le gouvernement du Québec tient le Forum Inondations 2017 : Ensemble, planifions l’avenir autrement, les 6 et 7 octobre 2017, à la Société des arts technologiques de Montréal.

Ce forum est l’occasion d’une réflexion en profondeur pour planifier l’avenir autrement et relever le défi d’une meilleure résilience face aux inondations dans un contexte d’adaptation aux changements climatiques.

Des experts venus du Québec, d’ailleurs au Canada ainsi que de l’étranger alimenteront cette réflexion en présentant des pratiques gagnantes qu’ils ont explorées.  Ils échangeront avec les membres de la table principale, présidée par le ministre David Heurtel, composée de représentants du gouvernement, de décideurs municipaux et régionaux, de scientifiques et de membres d’organisations non gouvernementales et de communautés autochtones. »

Lien d’information Forum Inondation 2017

(Avis aux intéressés; ce forum sera diffusé sur le web à partir du site principal.)

Nous espérons que dans ce contexte d’analyse et de réflexions à long terme, qu’on laissera une place prépondérante aux nuances et aux particularités des différents territoires.   Si on ne retient que de grandes généralités; les solutions seront inadéquates pour répondre aux enjeux qui se manifestent à nos portes.

S’attendre à des précipitations en abondances par moment et à des temps de sécheresse à d’autres moments est une des particularités de la grande région sud du territoire du Québec selon le consensus scientifique du  rapport Ouranos.   Aussi le rapport Ouranos nous informait d’une probable réduction des précipitations sur le sud du Québec sur une période annuelle.    Il faudra aussi tenir compte des grandes différences entre ce qui se passe dans la région de Montréal versus la Côte-Nord ou la Gaspésie par exemple.   Se rappeler que l’élévation probable de l’océan Atlantique ne peut pas avoir d’effet direct sur notre région qui est à 23 mètres au dessus du niveau de la mer.   En bordure des océans, il y a déjà des changements qui s’imposent d’année en année et cela demande des mesures particulières d’adaptation.  Par ailleurs, lorsque l’on discute des changements climatiques et leurs effets dans les terres intérieurs et les rivières, il en va autrement, et cela demande des adaptations différentes comme la gestion de surface des eaux de pluie à titre d’exemple.   Il faut aussi savoir tenir compte des particularités comme la largeur des rivières, les barrages, les possibilités d’évacuations naturelles de l’eau, etc.

Je crains que l’on fasse ce qui est trop souvent le cas; des raccourcis intellectuels qui ne feraient qu’amener de fausses solutions qui auront des effets plus néfastes que les changements climatiques comme tel.   Les mauvaises solutions pourraient amputer une partie importante des énergies réellement nécessaire à des ajustements futurs.   Autrement dit, il ne faut pas se précipiter à cause de l’inondation spectaculaire de ce printemps.  Vaut mieux réfléchir à long terme et évaluer la régularité probable de ce phénomène.

Peut-être avons-nous eu une inondation centenaire et cela nous a fait peur…

Dans ce contexte, les conclusions trop hâtives auxquelles sont arrivées trop d’intervenants m’inquiètent autant que les changements climatiques.    Agir avec sagesse demande une certaine retenue et un regard plus rigoureux!   Laissons une grande place aux analyses scientifiques et surtout évitons de trop simplifier les choses car notre adaptation optimale en dépend.    Et comme vous le savez déjà les mauvaises solutions peuvent coûter très cher tant financièrement qu’humainement et cela sans garantie de résultat.  Et nous devrons par la suite arriver à des solutions plus adéquates qui coûteront encore une fois très cher…

Déjà l’annonce d’un regard sur ce qui se fait ailleurs semble indiquer  des options qui devront s’ajuster en fonction de critères précis tels que le type d’environnement dans lequel a lieu une inondation.   La variabilité des environnements doit toujours être tenue en compte dans l’adoption de solution.   Il faut sortir des grandes généralités si l’on veut mieux s’adapter aux changements en présence.

On verra ce qui sortira de ce forum, en attendant je croise les doigts pour qu’il y ait place à une démarche sage.

Merci

Entraide sinistrés!

20e Rue, Laval-Ouest, photo Christian Auger

Suite à la demande de plusieurs sinistrés, nous tentons d’établir des ponts entre les citoyens afin de favoriser l’entraide et de clarifier les enjeux actuels!

Certains citoyens semblent réussir mieux, tandis que d’autres ont l’impression de faire du sur place et que rien ne bouge.

Qu’est-ce qui fait la différence?

Quels sont les meilleurs chemins pour atteindre un résultat un peu plus rapide?

Puisque nous voulons des discussions entre les participants, les groupes seront composés de 15 personnes.  L’inscription à ces rencontres est obligatoire pour une meilleure planification.   Envoyez un courriel à entraide@cclo.ca et inscrivez  »entraide » dans l’objet du message, de plus indiquez votre numéro de téléphone afin que nous puissions vous informer des autres dates de rencontres éventuelles dans l’éventualité ou ce groupe serait déjà complet.

À très bientôt!

 

Une Fête des Voisins Enjouée!

Les réactions des inondés se ressemblent d’une région à l’autre!

La rencontre du 10 juillet  avec les représentants du Mamot et de la sécurité publique ont permis à plusieurs citoyens de manifester leur mécontentement face à la lenteur des procédures amorcées.   Plusieurs craignent qu’à ce rythme; ils devront passer l’hiver sans isolation!   On se demande pourquoi seulement deux firmes d’évaluateurs ont été retenues pour faire les 5000 évaluations de résidences.

Lorsqu’on vérifie dans la salle, quels sont les propriétaires qui ont reçu leur évaluation, il n’y a pratiquement personne qui lève la main.   De toute évidence, il y a des améliorations à apporter dans ce processus d’évaluation.

On se plaint également du flou des réponses reçues!   Dans ce contexte tendu la consultation sur le décret passait un peu à l’arrière dans les préoccupations des gens.  L’explication du décret était un peu bancale comme si on ne savait pas trop à quoi servait ce décret.  Une réponse  est venue et c’était que cela servait à uniformiser l’ensemble des villes dans l’application de la loi sur la protection des rives et des plaines inondables.   Tout le monde pareil!   On veut faire déménager tous ceux qui ont plus de 50% de la valeur inscrite à l’évaluation municipale, autrement dit, exproprier les résidences en zones 0-20 ans en mettant des plafonds à la somme versée via la sécurité publique.    C’est désolant à voir.

Évidemment pour ceux du Comité qui rencontrons sporadiquement  les représentants de la ville afin de clarifier l’application des règles en zone 0-20 ans et qui voulons depuis l’application du décret de 2013 assouplir les règles dans les zones dite de plaines inondables, il nous apparaît que le décret récent ne fait que reproduire la loi actuelle en ajoutant des pouvoirs à un comité dit d’expert de l’environnement et de la gestion des eaux, et de l’aménagement urbain pour évaluer les demandes d’exceptions que les villes voudraient accorder.   Et si cela ne suffit pas à mettre tous les freins, on ajoute un outils qui permet au ministre d’ajouter les critères qu’il jugera pertinents.

ET si on se fit à l’expérience passée ce processus sera long pour finir le plus souvent à rien.

Si vous êtes intéressé à voir ce que les gens des différentes régions en pensent, vous serez surpris de voir que les plaintes sont très similaires d’une région à l’autre.

Voici quelques liens:

Réaction des citoyens de Gatineau

ET voilà un maire qui soutient sa communauté; voici la lettre qu’il adressait à David Heurtel et Martin Coiteux;   Le maire de Gatineau a la même problématique que nous,  il constate comme nous, que le récent décret mène à une expropriation.   Plus on y pense, plus c’est évident.  Pourquoi ne pas défrayer le plein coût d’une expropriation dans ces conditions?

Modification du décret zones inondables 2017-07-19

Lettre du maire de Gatineau

En savoir plus…

On est au bout!

Le Devoir Nouvelles,  Inondations Printanières, Laxisme et irresponsabilité, Auteur Robert Dutrisac, Le Devoir

 

Donnez-nous vos commentaires!

Expropriation à bon marché!

 

Dans le reportage suivant  de Radio-Canada, vous verrez comment le ministre Coiteux et le ministre Heurtel se positionnent en regard  des commentaires reçus lors des assemblées publiques obligatoires pour le projet de décret.

On exproprie les plus pauvres

avec allégement partiel du fardeau pour ceux qui ont des terrains ayant une certaine valeur!    Mais le maximum que vous pouvez recevoir sera toujours de 250,000 au maximum.

Encore de légère modification pour faire passer la pilule de l’expropriation des plus pauvres!   Bon on perdra moins sur la valeur du terrain si notre évaluation de maison est très basse et qu’on se fait déloger de notre quartier,  est-ce vraiment une bonne nouvelle?

Maintenant qu’on tient compte du coût de reconstruction de la résidence pour l’évaluation, certains pourront reconstruire alors qu’ils ne le pouvaient pas en tenant compte de la seule évaluation municipale du bâtiment.   Aussi on entend que la reconstruction pourra se faire avec des solages hydrofuges comme pour les maisons qui ont été construit avec les règles d’avant 2013 et qui ont très bien résisté à l’inondation avec ces mesures de protection.

Malgré cela, il semble que notre gouvernement insiste sur la délocalisation des maisons qui sont dans le 0-20 ans.   Est-ce que les citoyens de Laval-Ouest et Fabreville-Ouest  qui sont construits dans cette zone pourront bénéficier d’une certaine exception puisque les infrastructures municipales sont présentes et que nous avons un quartier  bien installé ou le domaine bâti dépasse les 75%?  (Comme la politique de protection des plaines inondables et des rives le prévoyait!)   On nous laisse entendre cela mais, comment se fier à nos dirigeants qui font tout pour exclure les citoyens concernés depuis déjà un certain temps.   De plus en plus difficile de croire aux bonnes intentions…  dans ce contexte la grogne s’installe!

Va-t-on exproprier les victimes des feux de forêt puisque cela est aussi en partie dû aux changements climatiques et qu’ils vivent dans des endroits à risque?   Fera-t-on la même chose avec les victimes des îlots de chaleur?    Et s’il y a sècheresse, laisserons-nous des villages ou des villes sans appui?    Le réchauffement apporte des éléments de perturbation qui touchera plusieurs groupes de citoyens alors vaut mieux y penser à deux fois avant d’établir des politiques à long terme qui écraseront les citoyens.   Les conflits sociaux pourraient venir très vite si on fait n’importe quoi!   Quand le feu est pris dans la maison,  qu’il y a urgence, ce n’est pas le temps de réfléchir longuement à ce qu’on pourrait sauver si on va vite.

La stratégie de passer les mauvaises solutions pendant la période de vacance n’a pas fonctionnée cette fois puisque les citoyens inondés n’ont pas de vacance cette année!   Alors, ils sont là et espère un peu mieux de nos représentants.

Voici ce qu’en disent les sinistrés de plusieurs régions suivant cet autre article de Radio-Canada:

On tente de nous exproprier à peu de frais!

Sera-t-il possible de reconstruire en zone inondable 0-20 ans???

Suite au décret récent visant l’application stricte des règles, le Ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) organise une rencontre avec les citoyens qui ont subi des inondations ce printemps.

Seront présent selon nos informations actuelles les principaux décideurs de cette politique.

Lundi 10 juillet 2017  à  19h
Au Château Royal
Salle Athéna-Monaco-Rome
3500, boul. du Souvenir
Laval,  Qc         
H7V 1X2

Vous pouvez lire les orientations du gouvernement en cliquant sur le lien suivant:    Orientation du Gouvernement face à la reconstruction dans le 0-20 ans

(Nous vous invitons à lire ce texte afin de mieux préparer vos questions ou vos prises de position lors de l’assemblée publique.  Revoir aussi les articles précédents;   Les citoyens, le maire et les autres!   )

Selon les intentions actuelles, il semble que le gouvernement du Québec via le MAMOT  souhaite empêcher la reconstruction en zone 0-20 ans!    On veut appliquer de manière uniforme peu importe les situations concrètes des règles générales qui sont  plutôt inadéquates pour protéger les citoyens résidents dans les zones 0-20 ans de notre secteur.

Face à cette attitude autoritaire et sans flexibilité devons-nous réagir?   Quelles étaient les maisons les mieux protégées lors de l’inondation récente?   Pourquoi ne pas permettre des solutions optimales qui ne heurte en rien l’environnement dans un secteur asséché depuis plus de 70 ans?    Le printemps exceptionnel que nous avons connu n’indique pas nécessairement une tendance lourde comme le mentionnait les scientifiques.   On nous sort les épouvantails pour mieux nous soumettre à un dictat idéologique sans plus.    La mode des fausses réalités continue pour mieux contrôler les gens concernés.

Et on nous demande de ne pas être sceptique face à nos élus?!?

Venez donc en nombre manifester votre point de vue face à ces personnes qui appliquent de manière étroite des principes s’établissant sur des généralisations outrancières!

 

Pour toutes questions ou plaintes en lien avec le décret
161, rue de la Gare, bureau 210
Saint-Jérôme (Québec) J7Z 2B9
Téléphone : 450 569-7646
Télécopieur : 450 569-3131
Courriel : Dr.Laurentides@mamot.gouv.qc.ca

Fête Nationale Laval-Ouest!

Le Comité de Citoyens de Laval-Ouest se joint à la fête Nationale une année de plus.   Il s’agit d’une fête qui se tiendra sur la Pointe à côté du pont Arthur-Sauvé.  Dans cette fête familiale vos petits pourront faire la fête dans des jeux de bricolage, la construction d’une production artistique collective sur le thème de la fête, maquillage pour les petits, des jeux gonflables, clowns, ballons,

Musiciens et plaisir seront au rendez-vous dans une ambiance familiale sur  la pointe à côté du pont Arthur-Sauvé!

Restauration sur place;  Hot-dog, chips, popcorn, breuvages.

Bonne fête nationale à tous!

Les citoyens, le maire et les autres!

On se répète de plus en plus…
On fait du sur place…

Quelquefois on doit se répéter lorsque l’on échange avec des personnes qui ne veulent pas entendre.   La rencontre du 25 mai avec les représentants de la ville en est un bon exemple.  On répond des généralités, on réfère aux spécialistes, mais le nécessaire appui à une démarche de résolution de problème pour les zones inondables et pour l’atténuation des règles de construction dans des quartier à forte densité de population ne semble pas être pris très au sérieux lorsqu’on nous répète constamment que l’on doit faire des règles générales pour tout le monde et que le problème dépasse la ville et qu’on a déjà dépensé 1 million pour ajuster les cotes de cru qui étaient biaisées.    Il est vrai que le problème implique le ministère de l’environnement mais on a besoin de sentir que le maire est derrière nous ou peut-être même, devant nous, pour nous défendre face aux excès de certains penseurs qui généralisent à outrance des idées qui ont certains fondements.

Et puisqu’il faut se répéter, voilà un article écrit récemment dans notre facebook:  (Je me permet d’ajuster certains éléments.)

Selon les règles actuelles, votre résidence ne doit pas avoir plus de 50% de sa valeur en rénovation car dans ce cas, les règles municipales vous interdisent de reconstruire dans la zone 0-20 ans.  De plus, nous n’avons pas le droit de rehausser le terrain afin de se protéger des inondations.   Cela fait des années que nous tentons de protéger les résidents des zones 0-20 ans afin qu’ils puissent maintenir leurs acquis.  Si on appliquait les normes des maisons construites avant le décrèt de 2013 pour la reconstruction tout le monde serait gagnant!   Aucun changement pour l’environnement car il s’agit d’inondation centenaire et la plaine inondable est asséchée et est de catégorie la plus légère car les inondations sont rares.    La ville pourrait maintenir les taxes en limitant le développement futur mais sans écraser ses citoyens actuels.   Le gouvernement du Qc serait aussi gagnant car si on reconstruit en appliquant des critères de protection comme l’élévation des maison plus haut que les cotes centenaires, qu’on hydrofuge les fondations, qu’on permette de protéger en montant le terrain autour de la maison; on aura plus à dédommager les citoyens des zones inondables dans l’éventualité d’une inondation futur.   Les maisons les mieux protéger sont celles qui respectaient ces critères, jetez un coup d’œil aux vidéos et aux photos pour le constater.  

Encore une fois le radicalisme idéologique qui esquive les données factuelles, la lenteur de réaction et le manque d’écoute de toutes les instances municipales et provinciales vis-à-vis les citoyens coûtent cher à tous!   On nous force à réagir!

Le gros bon sens se perd:

Pourquoi ne pas appliquer les solutions simples qui fonctionnent pour tous?   Est-ce qu’on se perd dans une règlementation qui ne tient pas compte des différences entre les milieux écologiques?   Oui, il faut appliquer des règles qui sont ajustables selon les lieux.   Le mur à mur en écologie n’est pas une option valable. Les systèmes d’équilibre sont variables!

UN Rappel:

Si on décidait plutôt de remblayer les terrains de ce 30 cm, on obtiendrait un volume total d’eau de : 650 m ² par terrain, fois 700 terrains, égale 455 000 m ², fois 30 cm pour un résultat de 136 500 m³ d’eau qui, une fois étalée sur le même bassin, représenterait une élévation de 3.22 cm, soit 1 pouce et 1/4. Temps d’évacuation de 2 minutes 41 secondes.   L’argument à l’effet que cela crée des problèmes ailleurs en aval de la rivière est pour le moins  peu probable dans le contexte d’une rivière beaucoup plus large que celles qui ont inspirées la politique nationale lors du débordement du Saguenay.  Nos calculs le démontrent!    Encore une fois on demeure dans des généralités qui n’en sont pas.  La rigueur devrait être de mise lorsque l’on veut disposer des résidences des citoyens.

Pour plus de détails sur ce calcul, consulter l’article suivant:

Laval-Ouest et son bassin d’épanchement     (Vous devez cliquez sur le titre de l’article pour avoir l’article complet qui est archivé)

Zone Inondable!

Le 25 mai; Rencontrez le maire Demers au Centre Accès.

Le 20 mai;  Grande corvée de nettoyage.  Merci à tous les bénévoles du quartier!   Nous sommes fiers de vous.

Le 15 mai;  Le nettoyage se fait doucement mais surement.   L’eau borde la rue Rivièra sans plus.  Le niveau est à 22.80 sur la rivière des Mille-Îles.

Le 11 mai;  La tendance à la baisse des niveaux se poursuit.  Nous aurons de la pluie sur les bassins versants d’environ 30mm ce qui risque de ralentir un peu la baisse des niveaux d’eau dans les 3-4 prochains jours.

Le 9 mai;  Les niveaux sont très légèrement à la baisse.

Le 8 mai;   La situation du niveau d’eau est stable sur la rivière des Mille-Îles.   Nous aurons un répit, les précipitations sont moins intenses que prévues il y a plusieurs jours.  Tout dépend des pluies et de la fonte des neiges sur l’ensemble des bassins versants.  Le froid actuel permet de croire que la fonte sera pour le moins ralentie.  On nous informe qu’une baisse des niveaux commencera dès mercredi.

À 19h15 ce soir 8 mai, nous avions une différence de  41,3  pouces entre le niveau du lac Deux-Montagnes et la rivière des Mille-Îles,  soit 24,65 mètres sur le lac versus 23,60 sur la rivière.

Sachez que la Croix-Rouge vous attend au Centre Accès sur le boul Arthur-Sauvé  au 6500, Arthur-Sauvé, Laval-Ouest  H7R 3X7  Ouvert de 8 h à 23 h.  Le mieux est de vous y rendre directement.  Si c’est impossible pour vous téléphonez au: 1-877-362-2433 et vous parlerez à une vrai personne!  (Ils feront le lien avec le poste local de Laval-Ouest si besoin)

Alors que ce soit pour vous changer les idées et prendre un café au chaud avec d’autres citoyens ou pour des besoins spécifiques, les aidants de la Croix-Rouge vous accueillent avec un grand sourire et une écoute précieuse de vos besoins.  Les petits besoins comme les besoins plus important.  Si vous avez été délogé on pourrait même vous fournir un lieu d’hébergement temporaire si nécessaire.

Un soutien  vous est offert que vous quittiez ou pas votre résidence, quelquefois ce sera simplement pour parler ou tout simplement rencontrer nos voisins devant un café  pour prendre une pause.

D’autre part,

Pour une demande d’aide technique à Ville de Laval, signalez le 311 (ligne très chargée)

Tél pour le Centre Accès:   450 978-6888, poste 7691.
(Veuillez noter que j’ai corrigé partiellement  et précisé les informations concernant le barrage de Carillon dans la partie Fausses Rumeurs.  Il y a des précisions concernant  le fait que le barrage Carillon est un barrage au fil de l’eau ce qui limite grandement sa capacité de rétention.  Je vous invite à revoir cette partie éditée le 5 mai ici-bas.)

____________________________________________________

Le 7 mai;  l’état d’urgence est déclaré à Laval.

Communiqué de Ville Laval État d’Urgence

Recommandation de la Ville Laval:

Recommandation Ville de Laval

Plusieurs personnes nous rejoignent pour nous dire qu’il n’y a pas de réponse au 311; les lignes sont surchargées.  Si vous avez besoin d’assistance rapide, n’hésitez pas à contacter le 911.

 

Toute personne voulant se porter au secours des citoyens de Laval-Ouest et Fabreville-Ouest dans le besoin peut se manifester au BML 4.

 

Si vous avez des enfants qui se déplacent en transport scolaire, sachez qu’en raison des inondations les trajets sont modifiés.  Pour plus d’information consulter le lien suivant:
AVIS DE LA COMMISSION SCOLAIRE DE LAVAL

 

________________________________________________

Le 6 mai;  la différence de niveau d’eau entre le lac des Deux-Montagnes  (amont du barrage) et la rivière des Mille-Îles a été réduit à 46 pouces (1,16 m) au lieu des 50 pouces des derniers jours.

Sur la rivière, le niveau tournait autour de 23,05 hier toute la journée en corrélation avec un niveau de  24,27   sur le lac des Deux-Montagnes, soit une différence de 48,03 pouces.

Sur le lac des Deux-Montagnes, il y a eu une augmentation de 9 pouces d’eau dans le dernier 24h de 18h15 le 5 mai à 18h15 le 6 mai.

Pour la même période sur la rivière des Mille-Îles, le niveau d’eau à augmenter de 10 1/4 pouces.

Plus l’eau monte au delà des seuils actuels et plus la différence s’amenuise entre le lac des Deux-Montagnes et la rivière des Mille-Îles car les portes du barrage sont à leur maximum de rétention d’eau et les niveaux d’eau en surplus se déverseront directement par dessus les portes du barrage du Grand-Moulin.   Cela a pour effet d’augmenter le niveau de la rivière des Mille-Îles.

Donc on doit continuer à sécuriser nos bâtiments car le niveau d’eau pourrait monter jusqu’à 2 pieds (60 cm) dans les prochains jours. (vaut mieux jouer la prudence)

N’hésitez pas à demander de l’aide aux représentants de la ville, certains bénévoles pourront vous soutenir dans cette épreuve mais les communications sont assez difficiles en ce moment.

________________________________________

Le 5 mai 2017, le niveaux d’eau va encore augmenter au cours des prochains jours.   Puisque les pluies vont nourrir tout les bassins versants de l’Outaouais nous verrons une augmentation du niveau d’eau pour plusieurs jours encore car la pluie qui tombe dans les régions les plus éloignées des bassins prend jusqu’à 7 jours pour se rendre sur le lac des Deux-Montagnes et sur la rivière des Mille-Îles.

Plusieurs cours d’eau sont déjà à leur maximum,  ce qui signifie qu’il n’y a plus de marge de manœuvre pour contenir l’eau en amont de Carillon.  On doit s’attendre à un maximum de crue dimanche, lundi et mardi.   Dans ces conditions incertaines vaut mieux être prêt à tout.  On attend de 40 à 50 cm de pluie sur l’Outaouais.

Comme l’indique l’article de l’édition Grand Montréal de Radio-Canada:

 »Les grands réservoirs en Outaouais, qui servent à réguler les crues et à contrôler le débit des rivières Gatineau et des Outaouais, sont remplis à pleine capacité.  Il n’y a presque plus de marge de manœuvre. »

Pour plus de détails et pour connaître les comportements à adopter en cas d’alerte d’inondation majeure, vous pouvez consulter le site suivant:

Article de Radio-canada

Pour les mesures de prévention en cas d’inondation le site de Urgence Québec du gouvernement:

Quoi faire en cas d’inondation?

Fausses Rumeurs:

Et ne vous laissez pas énerver par les fausses rumeurs, demander aux autorités compétentes si nécessaire.  Aujourd’hui même certains citoyens laissaient entendre que Carillon ne pouvait pas supporter la crue d’eau et qu’on devait ouvrir toutes les portes pour enlever la pression sur le barrage.   Et bien en vérifiant, il s’avère que l’information n’était pas juste.

On doit toujours laisser passer un débit d’eau pour ne pas surcharger les bassins en amont mais c’est tout simplement normal.

On gère la situation de la manière la plus optimal  possible pour ne pas se retrouver dans une situation ou il n’y aurait plus de marge de manœuvre pour l’eau à venir dans les prochains jours.   Autrement dit, vaut mieux laisser une quantité d’eau passé malgré des inondations mineures afin de maintenir la capacité de rétention pour les prochaines précipitations qui pourraient être de 40 à 60 cm en amont des barrages.  Pour la région de l’Outaouais, ces réservoirs sont le Baskatong, le Cabonga, le Dozois, le Decelles ainsi que le réservoir du Poisson blanc.  Vous pouvez visiter le site d’ici radio-canada suivant pour mieux comprendre la gestion faite pour ces barrages et des conséquences directe sur le barrage Carillon.

Avec toute cette pluie, les réservoirs sont pleins

Certains imaginaient déjà le barrage en train de céder!  En fait, il s’agit d’un barrage au fil de l’eau, qui par définition, signifie que son réservoir est d’une durée de remplissage inférieur à quelques heures seulement et que le débit d’eau est utilisé tel qu’il se présente pour produire l’électricité.   Alors étant donné cette limite, la rétention d’eau est aussi limitée.

Malgré la rumeur, on respire, on se calme et on revient à la réalité; ce barrage selon toutes les informations disponibles est solide malgré qu’il ne soit pas conçu pour retenir des quantités d’eau comme on le souhaiterait.

________________________

Le 4 mai 2017,  le seuil du 23 mètres est dépassé sur la rivière des Mille-Îles.  À 11h15, le barrage du Grand-Moulin retient 48,8 pouces d’élévation d’eau, s’il retenait 50 pouces nous serions sous le seuil du 23 mètres.

À 12h15, nous avions une différence de 49,6 pouces entre les deux bornes.

______________________

Le 3 mai 2017, à 16h15 il y avait une différence de 50 pouces entre le lac des Deux-Montagnes et la rivière des Mille-Îles.  Le niveau du lac était de 24.21 mètres et la rivière 22.94 mètres.  L’opérateur du barrage indiquait que l’eau passait par dessus les portes et qu’il n’y avait pas de possibilité de monter les portes plus haut.

Aussi la rivière des Mille-Îles en aval du barrage n’a pas dépassé pour l’instant les 23 mètres, ce qui est encourageant!   Ce seuil est un indicateur précieux pour nos quartiers de l’ouest de Laval.

Par ailleurs, bonne nouvelle le débit d’eau au barrage de Carillon a été moins élevé que prévu.  On parle d’un débit autour de 7500 mètres cube par seconde.  La journée n’est pas terminée mais cela est aussi une bonne nouvelle.

 

______________________________________________

Le 2 mai 2017, les niveaux d’eau sont près de la courbe du niveau historique maximum enregistré.  Selon les informations actuelles, cela sera donc une inondation semblable à ce qu’on a connue dans les années 1976 ou 1998.

Nous apprenons que suite à la forte pluie et à la gestion des barrages des bassins versants  de l’Outaouais, le débit d’eau prévu au barrage de Carillon  sera  tout près mercredi que celui prévalant dans les années records d’inondations majeures.  On prévoit pour demain un débit dépassant les 7900 mètres cubes d’eau par seconde au barrage Carillon.   Aujourd’hui nous sommes à 6900 mètres cubes par secondes.  En comparaison, les inondations records (1976) indiquaient selon nos informations des débits de 8190 mètres cubes par seconde.

En plus du barrage de Carillon, il faut aussi tenir compte des cours d’eau associés à la Rivière-du- Nord.

 

En conséquence, la sécurité publique du Québec nous insère dans les zones sinistrées pouvant recevoir de l’aide provinciale.

Pour nos citoyens des zones inondables, sachez que la ville de Laval met à votre disposition des sacs de sable pour protéger vos résidences.  Vous pouvez appeler le 311 et les employés de la ville iront vous porter une palette de 30 sacs de sable au besoin.

Pour toute demande, faites le 311.

Si vous souhaitez avoir de l’information du Centre d’expertise hydrique du Québec responsable de la gestion des barrages, voici l’information rendu accessible concernant les niveaux d’eau à l’entrée de la Rivière des Mille-Îles, cliquez sur les liens en titre (vert):

    Le niveau d’eau en mètre en aval du barrage du Grand-Moulin (donc sur la rivière des Mille-Îles)

Veuillez noter que nous ne devons pas nous inquiéter plus que nécessaire dans le secteur Laval-Ouest  lorsque le niveau ne dépasse pas les 23 mètres à cette borne.  Pour comparaison, les inondations de 1993 donnait une cote de 24,85 mètres sur le lac des Deux-Montagnes.  En 1976 année record la cote était de 24,63 mètres (en absence du barrage). 

 Le niveau d’eau en mètre en amont du barrage du Grand-Moulin soit sur le lac des Deux-Montagnes

Le 22 avril à 8h15 le barrage retenait une différence de 1.16 mètre (soit 39,4 pouces) entre le lac des Deux-Montagnes et la rivière des Mille-Îles.   Cette rétention d’eau fait toute la différence pour notre secteur.    Notez que les niveaux sont exprimés en mètres selon la référence géodésique au-dessus du niveau moyen de la mer.  La référence est donc différente pour chaque région puisque l’élévation n’est pas la même.  Par ailleurs, on peut comparer notre secteur d’une année à l’autre.

Le niveau d’eau en mètre à Pointe-Calumet sur le lac des Deux-Montagnes

Le niveau d’eau en mètre à Sainte-Anne-de-Bellevue du lac des Deux-Montagnes vers le lac St-Louis (Fleuve St-Laurent)

 

Pour en savoir un peu plus sur le barrage de Carillon et ses effets il est intéressant de visiter le site suivant:

Régularisation de la rivière des Outaouais

Pour les débits sur la rivière des Outaouais au barrage de Carillon voir le deuxième site dans le lien suivant:

Tableau journalier des débits/niveau de la rivière Outaouais au fleuve St-Laurent

Voyez aussi le communiqué de la Commission Mixte internationale responsable de la gestion des débits du lac Ontario.  Dans l’onglet multimédia, le module d’apprentissage  7 explique la gestion intégrée des barrages vers le fleuve St-Laurent.

Conseil international du lac Ontario et du fleuve St-Laurent

 

Lorsque tout sera fini, si vous êtes de ceux qui avez besoin d’une aide financière suite aux inondations voici le lien:         Aide financière de la sécurité publique pour les sinistrés

Les avocats du Qc vous offrent une aide conseil gratuite pour vous appuyer dans vos différentes démarches juridiques dans le contexte des inondations.   On vous offre une trousse d’information sur le site suivant:
Le barreau du Qc
Vous pouvez aussi rejoindre le barreau par téléphone au 1-844-954-3411.

 

 

Bon courage à tous!

 

Assemblée Générale Annuelle

Viens nous voir!

 

Bonne Année 2017!

Venez nous rencontrer à notre Assemblée Générale Annuelle.

Le CCLO a contribué cette année à l’épanouissement et à la fierté de notre quartier et de ses citoyens.   Le CCLO a eu l’année la plus chargée en activité de toutes sortes à ce jour.   Comme ce fût la plus belle des années en activité, nous avons fait face à une charge de travail qui reposait sur quelques bénévoles trop peu nombreux.

Si vous êtes de ceux qui souhaitent que la dynamisation de notre quartier et l’amélioration de la qualité de vie pour nos citoyens se poursuivent activement, nous vous convions à faire partie de notre équipe dynamique et joyeuse de bénévoles… plaisir assuré!

Lors de l’assemblée générale en plus des échanges avec les citoyens, du bilan des activités annuelles et du bilan financier, nous procéderons aux élections du conseil d’administration.

Nous espérons que vous serez au rendez-vous!

 

 

Assemblée Générale Annuelle 

du Comité des Citoyens de
Laval-Ouest

Samedi 28 janvier 2017 

Centre Communautaire Laval-Ouest

dès 14h00

6600, 29e ave Laval-O.
local 133

Café et petites douceurs.

 

Si vous habitez dans le territoire du Comité des Citoyens de Laval-Ouest soit à Laval-Ouest ou Fabreville à l’ouest de la 13, vous êtes membres de l’organisation et avez droit de vote à notre assemblée générale.
(Voir la carte du territoire du cclo plus bas.)

 

Des gens fiers de leur quartier!

Des gens fiers de leur quartier!

Bonjour,

Vous visitez le site du Comité des Citoyens de Laval-Ouest.

Nous sommes un groupe de citoyens qui a pour but d’améliorer la qualité de vie des citoyens dans notre quartier.  Parmi nos objectifs nous tentons de protéger les intérêts des citoyens du quartier tout en organisant à chacune des saisons des activités permettant des rencontres chaleureuses à travers lesquelles nous échangeons avec vous.  Nous souhaitons vous connaître mieux et développer une vision claire de vos aspirations afin d’élever la qualité de vie dans notre quartier.

Nous espérons pouvoir vous fournir des informations tant sur le plan des activités récréatives  que sur les activités de défense des droits.

Nos activités récentes:

  • Animation des activités d’hiver pendant la semaine de relâche scolaire; (patinoire extérieure)
  • Animation des Soirées Thématiques des Samedis Fous en février 2016
  • La création et l’accompagnement d’un groupe important de propriétaires qui se trouve dans les zones dites inondables afin de faire valoir leurs droits.
  • La concertation avec notre député provincial et la ville de Laval afin d’assouplir la réglementation liée aux zones dites inondables.
  • Protection de la pointe près du pont Arthur-Sauvé et élaboration d’un projet de parc régional
  • Développement du projet 3klms de berge à Laval-Ouest incluant sentier pédestre avec repère historique, piste cyclable, plage en lien avec le développement du parc régionale de la pointe.
  • Soutien publicitaire à l’organisation de la présentation d’une lecture théâtrale: «Mon Nouveau Chez-Moi!» visant le rapprochement des communautés locales.
  • Soutien publicitaire aux organismes partenaires.
  • Production de La Fête des Voisins (juin 2016)
  • Participation aux consultations de diverses instances:
    • Consultation sur les investissements dans les infrastructures
    • Consultation sur le schéma d’aménagement et de développement «Repensons Laval»
  • Production locale de La Fête Nationale
  • Soutien à la production d’une exposition du Groupe ARTPLUS au Centre Accès (Juin-juillet 2016)
  • Participation aux Festivités de L’ouest (août 2016)
  • Animation du Concours Canin lors d’une journée de présentation de films à la berge Aux Quatre-Vents
  • Organisation des Journées de la Culture 2016

À travers l’ensemble de ces activités je suis certain que vous pourriez vous insérer pour donner un coup de pouce à votre quartier et vos voisins.

Qui sont-ils?   Nos citoyens sont des amoureux de la nature, d’ailleurs c’est un point de convergence important et ce qui nous relie tous;  la tranquillité, la beauté des arbres et des paysages, les plages, la multitude d’espèces d’oiseaux, les berges sublimes, la beauté des couchés de soleil sur le bord de la rivière des Mille-Îles. Tout cela nous incite à préserver la richesse de cette nature exceptionnelle tout près des grands centres en appréciant les activités plein air dans un cadre enchanteur.   Aussi, Laval-Ouest est un quartier ou les citoyens sont fiers et parmi lesquelles nous rencontrons plusieurs artistes et artisans de tout genre depuis l’époque de Plage Laval. Nous sommes à votre écoute, venez nous rencontrer!

Le Comité des Citoyens de Laval-Ouest existe depuis 1988.  Il est composé exclusivement de bénévoles offrants le meilleur d’eux-mêmes.  Si le cœur vous en dit, nous serons heureux de vous compter parmi nous afin de rendre service à la communauté. Nous avons besoin de vous!

Nous sommes l’histoire qui poursuit son chemin à même les sentiers sinueux de nos talents.

Bonne visite!

Comité des Citoyens de Laval-Ouest